Concert 7 - Final / 14:00

Le temps éternel…”

Une finale festive remplie de la musique la plus profonde jamais écrite par des humains. Qui n’a pas les larmes aux yeux en écoutant les premières mesures de la Fantaisie pour piano à quatre mains de Schubert ? Le quatuor à cordes opus 131 de Beethoven était son œuvre préférée, à propos de laquelle Schubert soupira :  « après cette pièce, que reste-t-il à écrire ?  » Pour clore Resonances, l’inégalable Ricercar en six parties de Bach. Une musique d’une beauté intemporelle…

 

Franz Schubert – Fantaisie pour piano à quatre mains, en fa mineur, D. 940
Alasdair Beatson, Cédric Tiberghien (piano à quatre mains)

Ludwig van Beethoven – Quatuor à cordes en Do dièse mineur, op. 131
Alina Ibragimova, Tim Crawford (violons), Tim Ridout (alto), Amy Norrington (violoncelle)

Johann Sebastian Bach – Ricercar à 6 extrait de l’ “Offrande Musicale”, BWV 1079
Tutti…

©Festival Resonances
Design by OSlink