Message from the Artistic Director

EN

In 2019 we will be celebrating the 10th anniversary of Festival Resonances!
The festival will take place exceptionally at the end of May this year during the Ascension holiday. I am delighted to be welcoming many special musicians again to Ciney for a musical feast and I hope you too will join us for the 7 concerts in 4 days! 
 
Resonances kicks off on Thursday 30th May with an opening concert of the Austrian masters celebrating the first and second Viennese schools with Haydn, Schönberg and Schubert. We welcome four fantastic wind players, three of which will join the strings for perhaps the most festive party-piece ever written: Schubert’s famous Octet. 
 
On Friday 31st May we will have the chance to listen to lesser-known composers with a connection or admiration with a more celebrated one.
Beethoven will be played in the first concert alongside his student and friend Ferdinand Ries. That concert will be followed by a programme of Gabriel Fauré and Reynaldo Hahn. The Venezuelan-born Hahn was a musical child prodigy who later moved to France where he became the lover of Marcel Proust and together the couple shared a passion for painting, literature and the French composer Fauré! The young Belgian singer, Lore Binon will join Resonances musicians for the first time for songs by Fauré and Hahn. There will also be a rare chance to hear the music Hahn composed to Proust’s poems ‘Portraits de peintres’  for piano and speaker.
 
Saturday 1st June will be a special day devoted to love in various forms. The first concert will bring us two different works entitled ‘Kreutzer Sonata’.
Tolstoy’s novella ‘The Kreutzer Sonata’ is a dramatic story about passion in which Beethoven’s famous violin sonata takes on a lead role. I am very happy to be welcoming Antje Weithaas and Denes Varjon to Resonances for the first time where they will perform this heroic violin sonata that so inspired Tolstoy and then in turn Janacek, whose first string quartet was inspired by Tolstoy’s novella.
The 2nd concert on Saturday will feature Schumann and the love that surrounded him in his time and ours. The Hungarian composer György Kurtág adores Schumann and alongside his ‘Hommage à Schumann’ we will be performing works by Schumann’s wife, Clara Schumann, who was born exactly 200 years ago and Johannes Brahms who was extremely close to both Robert and Clara Schumann. 
 
On Sunday 2nd June we will wake up with a refreshing Mendelssohn Morning which precedes our final concert dedicated to some prominent Russian masters. We are thrilled that Steven Isserlis will be appearing at Resonances this year, and giving us a performance of Kabalevsky’s great cello sonata. Not to be missed!
 
When I think back to 10 years ago and the first edition of Resonances, I feel very touched to see how far we have come and yet how little we have lost from our initial concept of the highest level of music-making being given in an intimate setting. It is lovely to have got to know such a warm and appreciative audience who keep coming back each year with their trust and generosity. On a personal note, I would like to say a special word of thanks to Florence Gillon who founded Resonances with me and who inspired and enabled us to create the special musical setting of Resonances and who continues to support the festival hugely. 
I would also like to thank our wonderful team of volunteers, and our amazing Friends and Sponsors who make it possible to continue on this very special Resonances journey.
 
In these cold and dark days of February, I am looking forward to enjoying the warmer days of early Spring/Summer and seeing musicians and audience mingling together with a drink or bite to eat in the grounds of the welcoming Chateau de Halloy. Come and join us for what promises to be a memorable 10th birthday of Festival Resonances!!

Amy Norrington  


 FR

En 2019 nous fêtons le dixième anniversaire du Festival Resonances ! A titre exceptionnel le festival aura lieu fin mai autour du weekend de l’Ascension. Une fois de plus, je suis ravie d’accueillir des musiciens de très haut niveau à Ciney pour un festin musical. J’espère que vous viendrez nombreux nous rejoindre pour les sept concerts joués en quatre jours !
 
Resonances débutera le jeudi 30 mai par un concert d’ouverture centré sur les maîtres autrichiens pour célébrer les première et deuxième écoles viennoises, avec des œuvres de Haydn, Schubert et Schönberg. Nous accueillons quatre superbes joueurs d’instruments à vent, dont trois vont rejoindre les instruments à cordes pour ce qui est peut-être le chef d’œuvre le plus festif jamais écrit : le fameux Octuor de Schubert. 
 
Le vendredi 31 mai nous permettra d’entendre des compositeurs moins connus, mais ils ont un lien ou une admiration particulière pour un « collègue » plus célèbre. Pour le premier concert nous entendrons Ludwig van  Beethoven aux côtés de son étudiant et ami Ferdinand Ries. Et le programme du deuxième concert mettra en lien Gabriel Fauré avec Reynaldo Hahn. Celui-ci, né au Venezuela, était un enfant prodige qui a grandi en France. Il fut l’amant de Marcel Proust ; le couple a partagé une passion commune pour la peinture, la littérature et pour le compositeur Fauré ! La jeune chanteuse belge Lore Binon se joindra pour la première fois aux musiciens de Resonances pour interpréter des chansons de Fauré et Hahn. Ce concert offre une des rares occasions d’entendre la musique composée par Hahn comme accompagnement des poèmes de Proust « Portraits de peintres » pour clavier et récitant.
 
Le samedi 1er juin sera une journée spécialement consacrée à l’amour dans les variétés de ses formes. Le premier concert nous propose deux morceaux sous le titre ‘Kreutzer Sonata’. La ‘Sonate à Kreutzer’ est un récit dramatique sur la passion de Tolstoy, dans lequel la fameuse sonate pour violon de Beethoven tient une rôle central. Je suis très heureuse de recevoir Antje Weithaas et Dénes Varjon pour leur première participation à Resonances : ils joueront cette sonate héroïque qui a tant animé Tolstoy. Et après lui Leos Janacek dans son premier quatuor à cordes, qui sera aussi au programme.
Le deuxième concert de samedi sera centré sur Schumann et ceux qui l’ont aimé dans le passé et l’aiment encore aujourd’hui. Le compositeur hongrois György Kurtág adore Schumann : aux côtés de son ‘Hommage à Schumann’ nous présenterons des œuvres de Clara, sa femme, qui est née exactement il y a 200 ans, et de Johannes Brahms qui était très proche du couple de Robert et Clara Schumann. 
 
Le dimanche 2 juin nous nous réveillerons au son de la musique rafraîchissante du ‘Mendelssohn Morning’ qui ouvre notre concert final dédié à quelques maitres russes. Nous sommes ravis que Steven Isserlis cette année participe à Resonances pour nous offrir la grande sonate pour violoncelle de Kabalevsky. A ne pas manquer !
 
Il m’est tellement agréable d’avoir rencontré un public chaleureux et enthousiaste, qui revient fidèlement chaque année avec confiance et engagement. A titre personnel, je souhaite adresser des remerciements particuliers à Florence Gillon qui a fondé Resonances avec moi et qui, par son soutien énorme, continue à inspirer et à rendre possible ce festival musical.
Je voudrais aussi remercier notre équipe de bénévoles ainsi que nos Amis et Sponsors formidables : c’est grâce à vous qu’il est possible de poursuivre ce voyage de Resonances.
En ces longues et sombres heures de février, j’écris ceci en anticipant le plaisir de claires journées du printemps, en préludes à l’été : j’imagine les causettes entre musiciens et public, se côtoyant dans l’enceinte accueillante du Château de Halloy, un verre ou une assiette à la main. Venez nous rejoindre pour un dixième anniversaire promettant et déjà mémorable !
 
Amy Norrington
Directeur artistique

Message de la Directrice Artistique

   Amy Norrington