Concert 7 - Fugue Finale / 14:00

Bach, Beethoven et au-delà…”

Bach-Kurtág – “Sonatina” extraite de la cantate “Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit”, BWV 106 (Actus tragicus)

Bach-Kurtág – “O Lamm Gottes, unschuldig”, BWV deest

J.S. Bach-Philippe Thuriot – ‘Bach in Time’

Ludwig van Beethoven – Grande Fugue pour piano à quatre mains, op. 134 (transcription par Beethoven de l’opus 133)

Ludwig van Beethoven – Quatuor à cordes en Do dièse mineur, op. 131

J. S. Bach – Ricercar à 6 extrait de l’ “Offrande Musicale”, BWV 1079

 

Après Beethoven et Mozart en matinée, ce dernier concert rapprochera cette fois Beethoven et Bach. Quoi de plus naturel, puisqu’on sait que Beethoven joua toute sa vie les préludes et fugues du Cantor de Leipzig !

Pour la musique de Bach, nous aurons l’occasion de l’entendre dans des versions originales ou arrangées. Entre autres, Philippe Thuriot nous en offrira un arrangement personnel jamais entendu auparavant ! De Beethoven, nous entendrons la « Grande Fugue » que Stravinsky a qualifiée d’« éternellement moderne » : œuvre visionnaire en effet, ouvrant vers un avenir musical inconnu à l’époque de son auteur et dont l’aspect violemment conflictuel nous questionne encore toujours aujourd’hui. 

De Beethoven toujours nous entendrons également le quatuor opus 131. Beaucoup le tiennent aujourd’hui pour le plus beau de tous. Wagner a parlé à son propos de méditation d’un « saint », muré dans sa surdité, et à l’écoute exclusive de ses voix intérieures.

Le concert s’achèvera dans la sérénité et la grandeur avec le magnifique Ricercar à 6 extrait de l’ « Offrande Musicale » de Bach.

©Festival Resonances
Design by OSlink