Lore Binon

Lore Binon

Lore Binon entame sa carrière musicale comme violoniste. Elle obtient son master en violon au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles chez Yuzuko Horigome. Pendant ses études de violon elle découvre sa voix et commence à nourrir une réelle passion pour le chant. Elle obtient son baccalauréat en chant chez Beatrijs Devos au même Conservatoire de Bruxelles. Pendant ses études elle reçoit le prix Cardon du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles pour ses résultats exceptionnels. Elle poursuit ses études de chant à la Escuela Superior de Musica de Catalunya à Barcelone et termine son master en chant au Conservatoire d’Amsterdam chez Valérie Guillorit. Elle est actuellement coachée par Margreet Honig.
Dans le domaine du théâtre musical, Lore a prêté son concours à différentes productions e.a. Revelations, produite par Transparant et la pièce de théâtre musical pour enfants, Berberio, qui s’est vue décerner le prix Yamaward. Elle a participé à une tournée internationale de Children of nowhere produite par la compagnie LOD, avec l’actrice Viviane de Muynck et la musique de Dominique Pauwels. Avec le rôle de Barbarina, elle a fait son début à l’opéra dans Le Nozze di Figaro avec le Freiburger Barockorchester sous la direction de René Jacobs.
Lore est également active dans le domaine de la musique contemporaine. Au festival de Schiermonnikoog elle a chanté Pierrot Lunaire de Schönberg, et elle a également chanté dans Sirènes de Luca Francesconi avec le Brussels Philharmonic sous la direction de Michel Tabachnik au Festival Musica à Strasbourg. Elle a également participé à une tournée internationale de Drumming de Steve Reich avec l’Ensemble Ictus et Rosas.
Ayant une grande affinité avec la mélodie et le Lied, elle est invitée à se produire au Muziekgebouw aan Het Ij à Amsterdam dans la série Grands chanteurs et a donné plusieurs recitals en Angleterre lors du prestigieux Oxford Lieder Festival et aux Festivals de Chipping Campden et de Wesley Chapel Harrogate.
Comme soliste elle se fait remarquer par sa personnalité musicale, particulièrement riche et dotée d’une grande sensibilité. Elle est active dans le domaine du répertoire symphonique, ainsi que dans celui de la musique ancienne et collabore avec e.a. le Brussels Philharmonic Orchestra, le Freiburger Barockorchester, De Filharmonie, le Vlaams Radio Koor et le Symfonieorkest Vlaanderen, en se produisant notamment dans Die sieben letzte Worten unseres Erlösers de Haydn, le Magnificat de Bach, le Dixit Dominus de Händel, le Lobgesang de Mendelssohn et le Requiem Allemand de Brahms.
Elle collabore avec des chefs d’orchestre tels que René Jacobs, Hervé Niquet, Jos van Veldhoven et Michel Tabachnik. Si la mélodie et le Lied la distinguent déjà de nombreux chanteurs de sa génération, il en va de même pour le répertoire de musique de chambre, qu’elle affectionne particulièrement. Elle collabore avec différents ensembles comme Ictus, Oxalys, Zefiro Torna, Il Gardelino et De Nederlandse Bachvereniging.
Avec « Revue Blanche », une combinaison unique de voix, harpe, alto et flûte traversière, elle donne régulièrement des concerts en Belgique et à l’étranger. « Revue Blanche » s’est vue décerner le Prix Klara pour jeune talent en janvier 2014 et a suivi un parcours impressionant dès son début en 2010.
Lore a chanté le rôle de Pamina dans Die Zauberflöte à l’Opera de Flandre. Elle est également ‘Artist in residence’ du Festival de Flandre Malines. Des concerts l’ont conduite entre autres à la Filature de Mulhouse où elle a chanté la partie soliste dans la quatrième Symphonie de Mahler avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse sous la direction de Loethar Koenigs.
En novembre 2017 elle a enregistré chez Outhere Music un disque ayant pour titre « Les poètes maudits » avec des mélodies de Debussy, Hahn etc

Lore Binon