Jean-Pierre Dassonville

Jean-Pierre Dassonville

Né à Soignies en Belgique, Jean-Pierre Dassonville entame ses études musicales guidé par les conseils avisés de son père, et les termine aux conservatoires royaux de Mons et Liège dans la classe de Nico De Marchi. Il se perfectionne ensuite auprès de Francis Orval et de Claude Maury.
Très tôt, il est engagé dans divers orchestres. Ainsi il est successivement corniste dans l’Orchestre d’Harmonie de la Musique des Guides, dans l’Orchestre Symphonique de la RTBF, dans l’Orchestre du Vlaamse Opéra  et est actuellement premier cor solo de l’Orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles.
Il s’est aussi intensément intéressé à la pratique du cor naturel, dont il est un interprète très recherché. Ainsi, on le retrouve comme premier cor dans des ensembles tels que Les Agrémens, ex Tempore, Il Gardellino, les Muffati, Le Cercle de l’Harmonie, l’Orchestre des Champs Elysées et le Collegium Vocale sous la direction de Philippe Herreweghe.
Comme chambriste, tant au cor moderne que naturel, on le retrouve dans les ensembles de la Monnaie (entre autres avec Antonio Pappano), les ensembles Oxalys, Quartz, Odéon, Soltice, Mengal, Il Gardellino, le collectif Wolf, le Concert Bourgeois, le quatuor Danel et le quintette à vents des Agrémens, ou encore en duo avec le pianofortiste Guy Van Waas.
Avec tous ces ensembles, il a bien sûr participé à d’innombrables enregistrements discographiques et vidéo.
Ses activités de soliste l’ont amené à se produire avec l’Orchestre de la Monnaie sous la direction de Kasushi Ono, l’Ensemble Orchestral de Bruxelles, l’Orchestre Lyrique de Région Avignon Provence et L’Orchestre Bruocella.
Il a créé au festival de cor de Vire le concerto de Roland Schoelinck, œuvre dont il est le dédicataire. Il est invité régulièrement aux festivals  de cor de Vire, d’Avignon, de Montréal et d’Annecy, au symposium de L’international Horn Society à Londres et dernièrement à Liverpool par la British Horn Society.
Il donne des master classes, notamment au festival Epsilon de Saint-Yrieix La Perche, en Anjou dans le cadre de l’ARAM , aux festivals de Vire et d’Avignon, au pôle supérieur de Dijon, Lille et Strasbourg, au Conservatoire de Montréal, au séminaire de musique ancienne de Namur, à l’académie internationale de Dinant, à l’académie d’été de Saint Vaast,
à différents congrès de l’association française du cor, à Birmingham et au Royal Northerm College of Music à Manchester invité par la British Horn Society, au Yong Siew Toh Conservatory of Music Singapor, et à la Séoul National University où il enseigne à la fois le cor moderne et le cor naturel. Il est également invité comme formateur au Jeune Orchestre Atlantique à Saintes.
L’International Horn Society l’a aussi reconnu comme un des grands représentants du style « européen » du cor. Dans ce cadre, il a joué en août 2014 à Londres, lors du symposium annuel, un récital sur un cor d’Adolphe Sax à 6 pistons.
Il est également lauréat du concours de cor des Alpes – une autre de ses passions… – de Nendaz en Suisse.
Toutes ces activités l’ont amené à se produire en Europe, au Japon, au Canada, en Chine, en Corée, à Singapour et aux Etats-Unis.

Jean-Pierre Dassonville